Me Connecter

Géraud de La Cotardière, animateur ECyD

Dès mon plus jeune âge, j’ai eu la chance d’avoir été accompagné dans mon chemin spirituel par l’ECyD. J’ai donc participé à des camps et des weekends avec eux pour apprendre à partager avec les autres et apprendre à vivre en présence de Dieu.

J’ai pour ma part toujours vraiment beaucoup aimé les camps que je faisais à Méry-sur-Marne durant mes années au collège. Et arrivant à l’âge où j’étais désormais trop grand pour participer aux activités de l’ECyD mais trop jeune pour participer à ceux du mouvement Regnum Christi, j’ai suivi le chemin vers l’animation. J’ai alors commencé à participer à des camps mais en tant qu’animateur, dans un premier temps comme aide car je ne connaissais vraiment pas grand-chose, à part les rudiments appris avec mes 6 frères et sœur dans ma vie familiale.

J’ai tout de suite été charmé par ce rôle de « grand » où l’on me confiait des responsabilités et où j’ai eu la possibilité de transmettre ce que j’avais vécu et appris pendant mes camps en tant que jeune. Grâce au P. François qui était là pour nous, groupe de jeunes « pré-animateurs », nous avons pu organiser une session BAFA d’une semaine en août 2015, avec de super formateurs, qui nous ont appris beaucoup de choses. Ce fut une semaine tellement incroyable et riche que j’ai mis trois jours à récupérer !

Depuis cette formation, mon point de vue a changé et je suis désormais un stagiaire BAFA. Certains diront que cela ne vaut pas vraiment le coup de le passer mais je dois avouer que pour ma part, ce stage m’a ouvert l’esprit et formé à être là pour l’enfant et non pour s’amuser comme cela pouvait être le cas avant. J’ai appris à être plus disponible et plus efficace. Et j’ai découvert que mes responsabilités en tant qu’animateur pouvaient être très importantes et déterminantes pour les enfants et qu’il fallait vraiment agir comme un modèle.

Pour conclure, je pense qu’être animateur est tout simplement génial. On vit tellement d’expériences, on grandit un peu plus à chaque camp terminé et nous sommes présents pour porter les jeunes vers l’âge adulte et vers une foi plus grande. Je veux transmettre la chance j’ai eue au plus grand nombre possible de jeunes, et c’est pour cela que je suis animateur. Je voudrais d’ailleurs remercier tous ceux qui ont été là pour moi durant ce cheminement et tous ceux qui m’ont amené un peu plus vers Dieu.


Le mardi 17 mai 2016